Votre avis
Actualités 3 minutes 21 janvier 2021

Restaurants étoilés de France : nos meilleurs bons plans au déjeuner !

D'Annecy à Wantzenau, voici nos suggestions de tables étoilées qui offrent au déjeuner un rapport qualité-prix bluffant... Le ticket d'entrée commence à 24€ : qui dit mieux pour découvrir la haute gastronomie ?

Tables étoilées

Annecy

Vincent Favre Félix

Ce chef à la carrure de rugbyman, qui a travaillé chez le Père Bise à Talloires et à l'Eridan avec Marc Veyrat, propose au déjeuner un menu à prix tout doux à 31€. Sa cuisine moderne remplie de finesse et de subtilité est une aubaine. Un plat ? Son omble chevalier, foin, quinoa a suscité notre enthousiasme avec sa chair fondante et parfumée, son bouquet d’herbes et de fleurs de montagne et… son excellent sorbet réalisé à partir du bouillon de cuisson du poisson en guise de "sauce"… Menu à 31€ au déjeuner.

Avignon

Pollen
Venez butiner dans cette ruelle de la Cité des Papes ! Vous ferez connaissance avec le talentueux chef Mathieu Desmarest : il réalise une cuisine subtilement créative et percutante, à base de beaux ingrédients et bien dans leur saison. Un cuisinier qui excelle à équilibrer ses plats à l’image de ces noix de Saint-Jacques, algues, trévise et kumquat. C’est frais, fin, aromatique et parfumé. Une expérience accessible au déjeuner grâce à un menu à 30€.

À LIRE AUSSI : toutes les nouvelles étoiles du Guide MICHELIN France 2021


Azay-le-Rideau

Auberge Pom’Poire
La cuisine de Bastien Gillet, c'est du peps, de la justesse, de la subtilité et un très bon plan au déjeuner avec un menu à 36€, mais attention, uniquement le vendredi midi. Pom’Poire, on s'en doute, est une adresse à croquer. Son silure de Loire, foie gras, bouillon dashi, pied de mouton et blettes surprend à la lecture de son énoncé, mais conquiert pendant la dégustation.
Claire Vallée, cheffe d'Ona © Maxime Gautier/ONA
Claire Vallée, cheffe d'Ona © Maxime Gautier/ONA

Arès

Ona
Au nord du bassin d’Arcachon, la cheffe Claire Vallée, une ancienne archéologue, concocte désormais une délicieuse cuisine végétarienne et étoilée. Notre botaniste en herbe fait assaut de créativité : on voyage dans une gastronomie inattendue... Une cueillette accessible au déjeuner grâce à un menu à 24€.

Boulleret

L’Ardoise du Marché
Une ardoise à graver dans le marbre ! Saveurs franches, jus, émulsions et sauces qui fusent en bouche à l’image de ce silure en quenelle, asperge blanche et crème de langoustine ou de ce filet mignon de porc et artichaut, jus de veau corsé. La version revisitée du crottin de Chavignol, travaillée sous forme de mousse siphonnée onctueuse et légère, et entourée d’une eau de tomate acidulée, emporte également l'adhésion. Dans son petit village du Cher situé non loin de Sancerre, le chef Julien Médard offre un menu d’appel au déjeuner à… 25€.
Julien Médard, le chef de l'Ardoise du marché © AD2T
Julien Médard, le chef de l'Ardoise du marché © AD2T

Celletes

La Vieille Tour
Près de la forêt de Russy, sur la rivière Beuvron, le petit village de Cellettes abrite cette Vieille Tour d’une maison du 15e s., visible de loin où l’on se régale de la cuisine bien actuelle et joliment troussée du chef Alexis Letellier. De bons produits de saison, des notes asiatiques ici et là, et un menu déjeuner d’un excellent rapport/qualité prix à 37€…

Châteauneuf-du-Pape

La Mère germaine
Une institution renaît de ses cendres : en effet, de Mistinguett à Gabin ou Fernandel, le tout Paris en partance pour le midi descendait chez cette bonne mère (qui s’appelait Germaine Vion). Et ici, on a le goût des choses bien faites et de la formule déjeuner appétissante (39€).

Dijon

Cibo
Angelo Ferrigno, ancien chef de la Maison des Cariatides, s'approvisionne exclusivement dans un rayon de 200 kilomètres – pas de turbot ici, priorité à la truite ou au silure ! – et compose de belles assiettes légumières, aux inspirations nordiques, en équilibre entre acide, amer, umami. L’inspiration est aussi dans le porte-monnaie du menu déj. 28€.

Drusenheim

Au Gourmet
Ludovic Kientz est le nouveau chef/patron de cette adresse savoureuse. On l'a connu au Crocodile, à Strasbourg, sous le règne d'Émile Jung. Avec sa compagne Sandy Ling, sommelière (formée notamment chez Michel Bras), ils insufflent une énergie nouvelle à cette auberge de campagne, entourée d'un grand jardin. Ils ont la bonne idée de nous faire découvrir leur jolie maison pour 24€ au déjeuner.

Fleurie

Auberge du Cep
Cette emblématique maison vigneronne du Beaujolais est désormais menée avec talent par le chef Aurélien Merot qui s'inscrit parfaitement dans l’ADN du lieu. On aime sa cuisine, alliance de finesse et de générosité, qui fait chanter le terroir régional au déjeuner (et au dîner) à partir de 35€.

Fondettes

Opidom
Dans un cadre contemporain, on découvre avec plaisir la cuisine actuelle et créative du chef Jérôme Roy, rythmée par les saisons, et qui s'appuie sur une sélection rigoureuse de très beaux produits. Un talent à découvrir dès 34€ au déjeuner.

Laurent Cherchi, chef du Reflet d'Obione à Montpellier © Reflet d'Obione
Laurent Cherchi, chef du Reflet d'Obione à Montpellier © Reflet d'Obione

Montpellier

Reflet d’Obione
Dans une petite rue piétonne au cœur du Vieux Montpellier, Laurent Cherchi est un jeune chef bien de son temps qui cuisine sans gluten, avec une prédilection pour le végétal (mais pas seulement). Son menu déjeuner à 31€ est une aubaine !

Leclere
Guillaume Leclere a su séduire les Montpelliérains depuis ses début avec sa subtile « cuisine d’arrivage » réalisée au plus près des produits et des producteurs – le tout à prix doux avec ce menu déjeuner à 35€.

Pastis
Non loin de Leclere et de Reflet d’Obione, on se faufile dans l'étroite rue Terral pour découvrir ce restaurant confortable et joliment décoré. C'est l'une des tables qui montent à Montpellier, et l'on comprend rapidement pourquoi : impossible de résister à la cuisine du chef Daniel Lutrand, aussi fine que délicate, et qui met en avant les meilleurs producteurs des environs. Essayez son menu déjeuner à 38€ !

Nantes

Le Manoir de la Régate
Aux portes de Nantes, dans une demeure immaculée, couverte de vigne vierge, nous attendent une déco chic et tendance (joli parquet blond, mur végétalisé au fond de la salle, fauteuils épurés) et une partition culinaire synonyme de plaisir signée du chef Mathieu Pérou qui fait œuvre de fraîcheur et de légèreté, avec beaucoup de travail. Et, oui, vous avez bien lu : le menu déjeuner est 28€ !

Nice

Les Agitateurs
Ces agitateurs, situés derrière le port de Nice, ne brassent pas de l'air, bien au contraire : ce trio d'associés est bourré de talent ! En cuisine, le chef Samuel Victori (auparavant second au Passage 53) et sa compagne proposent des plats travaillés où textures, cuissons et saveurs sont maîtrisées. Découvrez leur talent grâce à leur menu déjeuner à 26€.
Les Agitateurs au repos © Thomas Audiffren
Les Agitateurs au repos © Thomas Audiffren

Pont-du-Château

Auberge du Pont-du-Château
Rodolphe Regnauld possède la fougue du vent breton (il a grandi dans la péninsule) et la passion des produits de sa région d'adoption qu'il marie dans des assiettes terre-mer délicieuses. Menu déjeuner à partir de 32€.

Wantzenau

Le Jardin Secret
Dans cet accueillant restaurant où s'active une jeune équipe, le chef Gilles Leininger, finaliste des sélections au Bocuse d'or, témoigne de beaucoup d'ambition, d'expérience et de savoir-faire, à travers une cuisine du marché bien d'aujourd'hui qui se déguste dès 32€ au déjeuner.

Photo Camille Lacome et Agathe Richou, restaurant la Mère Germaine © Anthony Millet

Actualités

Articles qui pourraient vous intéresser

Recevez les dernières nouveautés et les bons plans du Guide MICHELIN

Je m'abonne à la newsletter

Suivez le Guide MICHELIN sur les réseaux sociaux