Restaurants 1 minute 03 mars 2021

Paris : quatre nouveautés du Guide MICHELIN 2021

Marchon, Mosuke, Les Petits Parisiens, Pantagruel : ces quatre adresses de choc ont fait leur entrée dans le Guide MICHELIN en 2021. On fait les présentations.

2021 GuideMICHELINFrance Paris

Mosuke (14e)

L’ex-candidat de Top Chef Mory Sako fait désormais le show chez lui, dans l’ancien Cobéa, où la salle, repeinte en blanc, a gagné en luminosité grâce à son mobilier en bois clair et son parquet. Le nom du restaurant fusionne le prénom du chef et Yasuke, qui est le premier et seul samouraï africain ayant existé au Japon. Tout est dit : la référence à ses racines malienne et sénégalaise, sa fascination pour le pays du Soleil Levant et, bien sûr, sa passion pour la gastronomie française et ses techniques, nourrie auprès de Christophe Moret et Thierry Marx. Et c’est une vraie réussite dans l’assiette, toujours inspirée et originale. Le résultat est singulier, métissé, abouti : sticky rice au tama-miso et champignons ; picanha de bœuf sauce maté au tamarin… En ces temps de fermeture, Mory Sacko propose aussi ses créations à emporter, en mode street-food de haute volée. Toutes les infos ici.

À LIRE AUSSI : Coup double pour le Young Chef award 2021, Mory Sacko et Coline Faulquier

Mosuke ©MICHELIN
Mosuke ©MICHELIN

Les Petits Parisiens (14e)

En lieu et place de la mythique Régalade créée par le maître de la bistronomie, Yves Camdeborde, puis reprise ensuite par son disciple Bruno Doucet, ces Petits Parisiens (ex-Origins 14) relookés reprennent le collier sous la houlette du propriétaire des Petits Princes (Suresnes). Le chef Rémy Danthez travaille les fondamentaux à travers une cuisine de bistrot généreuse, qui ne dédaigne pas les alliances originales. La poêlée de girolles au jus de viande et œuf parfait, le cabillaud rôti, julienne de céleri et émulsion parmesan ou la côte de bœuf maturée 60 jours, par exemple, font de cette adresse un hot spot gourmand et convivial à souhait – pour les petits et les grands parisiens !

Les Petits Parisiens ©MICHELIN
Les Petits Parisiens ©MICHELIN

Marchon (11e)

Conversion réussie pour Alexandre Marchon, jeune chef patron autodidacte et passionné de cuisine, qui a quitté le monde de la publicité et de la communication pour enfiler la veste blanche de chef. Les recettes (plutôt légumières) décoiffent et étonnent par leur réelle personnalité, leur apparente simplicité au service du goût et de l’efficacité. Le midi, séduisant menu à prix doux, le soir, menu surprise unique sans choix en 3, 5 ou 7 temps, dans l’esprit "retour du marché" et le dimanche midi, c'est PDD... ou plutôt, poulet du dimanche ! Tout nouveau, très tendance et rudement bon. En attendant la réouverture, Alexandre Marchon propose certains de ses plats phares (comme le poulet du dimanche) à emporter : pour réserver, c'est par ici.

Restaurant Marchon ©MICHELIN
Restaurant Marchon ©MICHELIN

Pantagruel (2e)

À l’instar du personnage éternel créé par Rabelais, le chef Jason Gouzy, un rémois trentenaire, est généreux – une générosité qu’il teinte d’une belle finesse, celle qu’il a apprise à l’école Ferrandi puis qui s'est exprimée progressivement à L’Assiette Champenoise, au Bristol et au Baudelaire (hôtel Burgundy). Seul en selle désormais, il s’est concocté avec l’aide d’une créatrice de mode un sobre cocon gourmand, à la fois bourgeois et romantique, au cœur du Sentier. Derrière la large baie vitrée de sa cuisine, ce chef montre déjà tout l’éventail de son savoir-faire – du jeu sur les textures aux associations terre-mer en passant par le fumé et les condiments, à l’image de cette betterave fumée et sardine, ou de ce homard bleu en 3 déclinaisons. En ces temps de crise, le chef propose de venir cuisiner chez vous : toutes les infos ici.

Un plat de Pantagruel ©MICHELIN
Un plat de Pantagruel ©MICHELIN

Restaurants

Articles qui pourraient vous intéresser