Votre avis
Portraits 3 minutes 06 février 2020

Top Chef saison 11 : qui sont les 15 candidats ?

La saison 2020 de Top Chef démarre le 19 février prochain sur M6, et les quinze candidats viennent d'être dévoilés. Nombre d'entre eux ont une solide expérience dans des restaurants étoilés par le Guide MICHELIN : la compétition promet d'être rude !

Top Chef Jeunes talents GuideMICHELINFrance

Diego Alary, 22 ans, ancien chef des Pères Siffleurs, à Paris 15e.
Ses expériences : Apprentissage à Ze Kitchen Gallery auprès de William LeDeuil, commis pour Guy Savoy à la Monnaie de Paris, chef de cuisine au Simone à Paris, il a aussi travaillé au Plaza Athénée, à Paris. Aux Pères Siffleurs, dans le 15e à Paris, il déclinait une cuisine du marché goûteuse et variée, qui a su séduire les inspecteurs du Guide MICHELIN (il a quitté le restaurant à la fin de l'année 2019). Il aime l’acide, le brûlé et le piment !

DIego Alary ©Marie ETCHEGOYEN/M6
DIego Alary ©Marie ETCHEGOYEN/M6

Jean-Philippe Berens, 29 ans, sous-chef au Grill Restaurant (Monaco).
Ses expériences : D'abord demi-chef de partie au Relais Plaza, il devient chef de partie à La cour Jardin, puis premier chef de partie de Stéphanie Le Quellec à la Scène, avant de revenir au Relais Plaza. Depuis 2019, il est sous-chef du Grill (Monte-Carlo) aux côtés de Franck Cerutti. Après 13 années dans les palaces, Jean-Philippe maîtrise parfaitement les codes de la cuisine classique.

Jean-Philippe Berens ©Marie ETCHEGOYEN/M6
Jean-Philippe Berens ©Marie ETCHEGOYEN/M6

Pauline Berghonnier, 27 ans, cheffe chez Allard (Paris).
Ses expériences : Après avoir découvert différentes maisons (Épicure et l’Hôtel du Louvre Hyatt à Paris) elle devient cheffe de partie à l’Angélique à Versailles. Sous-cheffe pendant 2 ans au restaurant Ore au Château de Versailles, cheffe de cuisine du bistrot Allard depuis 2018. Elle a pour maître-mot la rigueur culinaire. Son rêve : ouvrir à terme un restaurant avec son compagnon.

Pauline Berghonnier ©Marie ETCHEGOYEN/M6
Pauline Berghonnier ©Marie ETCHEGOYEN/M6

Adrien Cachot, 29 ans, chef du restaurant Détour à Paris.
Ses expériences : Il a passé trois ans avec Nicolas Magie à la Cape (Cenon) en tant qu’apprenti-cuisinier, deux ans chez Christian Etchebest à la Cantine du Troquet en tant que chef de partie. Il est devenu chef-propriétaire de son restaurant en 2017. Adrien propose une cuisine d’auteur. Il travaille seul en cuisine.

Adrien Cachot ©Marie ETCHEGOYEN/M6
Adrien Cachot ©Marie ETCHEGOYEN/M6

Martin Feragus, 27 ans, sous-chef au Lutetia, à Paris.
Ses expériences : il a effectué différents stages avant de devenir commis au Meurice puis demi-chef de partie au Violon d’Ingres auprès de Christian Constant. Après avoir été chef de partie chez Jérémie Tourdjman, il rejoint les équipes de Thierry Marx au Sur Mesure. Il intègre ensuite le Lutetia comme chef de partie, puis sous-chef.

Martin Feragus ©Marie ETCHEGOYEN/M6
Martin Feragus ©Marie ETCHEGOYEN/M6

Mallory Gasby, 22 ans, chef de partie tournant du Sea Grill à Bruxelles.
Ses expériences : entre 2015 et 2017, au Sea Grill, il découvre tous les postes (légumes, poisson, pâtisserie, sauces…). Après un passage au Hertog Jan (Bruges), il devient chef de partie en France, à Missillac, au Domaine de la Bretesche avant de retourner au Sea Grill. Il est le seul candidat à évoluer dans un restaurant deux-étoiles, et avoue une affection particulière pour les poissons et les légumes.

Mallory Gabsi ©Marie ETCHEGOYEN/M6
Mallory Gabsi ©Marie ETCHEGOYEN/M6

David Gallienne, 30 ans, chef du Jardin des Plumes à Giverny
Ses expériences : De commis à sous-chef au Manoir du Lys de 2007 à 2017. Il prend ensuite les rênes de Origine, à Rouen, avant de devenir en 2017 chef du Jardin des Plumes à Giverny. Sa cuisine est portée sur le végétal et il aime par-dessus tout raconter une histoire dans ses assiettes. Il ne prend pas les dressages à la légère, et prend soin de dessiner tous ses plats avant de les réaliser. Il est le seul chef étoilé du concours.

David Gallienne ©Marie ETCHEGOYEN/M6
David Gallienne ©Marie ETCHEGOYEN/M6

Gianmarco Gorni, 28 ans, chef du restaurant Goguette, à Paris.
Ses expériences : demi-chef de partie au Mori Venice Bar à Paris, puis dans les pas de Thierry Marx pendant 3 ans. Il a ensuite été demi-chef de partie au Mandarin Oriental puis chef de partie au Sur Mesure. Il a passé 6 mois chez David Toutain. Sa cuisine se veut instinctive et non conventionnelle : il propose des plats audacieux, rock’n'roll et créatifs.

Gianmarco Gorni ©Marie ETCHEGOYEN/M6
Gianmarco Gorni ©Marie ETCHEGOYEN/M6

Gratien Leroy, 29 ans, comptable à Nouzonville.
Ses expériences : Il a remporté Objectif Top Chef 2020. De son propre aveu, il lui fallait un “coup de pied au cul pour avancer et passer le cap”. Comptable depuis 9 ans, Gratien va intégrer dans Top Chef la brigade de Philippe Etchebest. Autodidacte et compétiteur, il n'a aucun complexe.

Gratien Leroy ©Marie ETCHEGOYEN/M6
Gratien Leroy ©Marie ETCHEGOYEN/M6

Nastasia Lyard, 30 ans, chef à Paris.
Ses expériences : Chef de partie puis sous-chef pour les restaurants Terroir Parisien - Palais Brongniart et Maison de la Mutualité. En 2018, elle travaille aux côtés de Christopher Hache au Crillon. Elle devient sous-chef au Spoon à Paris chez Alain Ducasse avant d’intégrer la brasserie Astair de Gilles Goujon.

Nastasia Lyard ©Marie ETCHEGOYEN/M6
Nastasia Lyard ©Marie ETCHEGOYEN/M6

Justine Piluso, 26 ans, cheffe propriétaire du Cappiello, Paris.
Ses expériences : Passée par l’institut Paul Bocuse, elle devient demi-cheffe de partie au Petit Nice de Gérald Passedat (Marseille) puis part en Italie. Elle devient cheffe de partie au Bistrot de l’Estrapade à Paris avant d’être cheffe-propriétaire de son restaurant en 2016. Amoureuse du produit, elle aime les jeux de couleurs et l'utilisation d'épices. Ses origines orientales et italiennes se ressentent dans sa cuisine.

Justine Piluso ©Marie ETCHEGOYEN/M6
Justine Piluso ©Marie ETCHEGOYEN/M6

Mory Sacko, 27 ans, sous-chef au Mandarin Oriental (Paris)
Ses expériences : passé de commis à demi-chef de partie au Royal Monceau qu’il quitte pour rejoindre le Shangri-La à Paris en 2015. Il intègre ensuite le Mandarin Oriental avec Thierry Marx où il gravit tous les échelons jusqu’à devenir sous-chef. Mory définit sa cuisine comme novatrice, moderne et sans frontière.

Mory Sacko ©Marie ETCHEGOYEN/M6
Mory Sacko ©Marie ETCHEGOYEN/M6

Arthur Vonderheyden, 31 ans, chef du restaurant La Capitale à Amman (Jordanie)
Ses expériences : Sous-chef et chef de cuisine à l’Atelier Joël Robuchon à Paris, il a participé à l’ouverture du Four Seasons de Tunis avant de revenir à Amman pour reprendre son poste de chef à La Capitale. Il aime les dressages modernes et chic, dans lesquels le produit est mis en avant.

Arthur Vonderheyden ©Marie ETCHEGOYEN/M6
Arthur Vonderheyden ©Marie ETCHEGOYEN/M6

Jordan Yuste, 30 ans, chef de L'Arrivage, à Sète.
Ses expériences : technicien médical jusqu’en 2014, il s’est formé au restaurant Côté Mas à Montagnac. D’abord chef-pâtissier au restaurant Les Palmiers à Mèze, il prend la tête du restaurant le Mas à Mèze. Depuis 2017, il est le chef de son propre restaurant à Sète. Sa cuisine n’est pas nécessairement technique, mais elle revendique un certain caractère.

Jordan Yuste ©Marie ETCHEGOYEN/M6
Jordan Yuste ©Marie ETCHEGOYEN/M6

Maxime Zimmer, 29 ans, chef de Un Max de Goût, à Liège.
Ses expériences : de 2008 à 2011, il travaille dans des restaurants tels que l’Hostellerie Saint-Roch à Comblain-la-Tour. En 2012, à l’âge de 21 ans, il se lance et ouvre son propre restaurant. Il veille à la précision des goûts et des assaisonnements, et ne jure que par des dressages travaillés et colorés. Sa particularité : la touche asiatique.

Maxime Zimmer ©Marie ETCHEGOYEN/M6
Maxime Zimmer ©Marie ETCHEGOYEN/M6

Portraits

Articles qui pourraient vous intéresser

Recevez les dernières nouveautés et les bons plans du Guide MICHELIN
Je m'abonne à la newsletter
Suivez le Guide MICHELIN sur les réseaux sociaux