Cérémonie des Etoiles 3 minutes 06 mars 2023

Les nouveaux deux-étoiles du Guide MICHELIN France 2023

En cette année 2023, la 114e édition du Guide MICHELIN vient couronner 4 nouveaux restaurants 2-étoiles : Cyril Attrazic à Aumont-Aubrac (48), Château de Beaulieu - Christophe Dufossé à Busnes (62), l'Amaryllis à Saint-Rémy (71) et l'Auberge de Montmin à Talloires-Montmin (74).

Le Mag 2 étoiles MICHELIN Cérémonie du Guide MICHELIN DEUX Étoiles Guide MICHELIN

Cyril Attrazic (Aumont-Aubrac) : un enfant de l'Aubrac bien dans sa maison

Au cœur de l’Aubrac, Cyril Attrazic fait vivre sa « maison » en suivant le chemin ouvert par Michel Bras plusieurs décennies auparavant. Cyril Attrazic nous l’a confié : "Avant même la passion de la cuisine, j’ai eu celle de la Maison". Explication de texte : la "maison", c’est l’hôtel-restaurant familial, fondé par sa grand-mère au cœur de l’Aubrac, ce haut-plateau d’altitude aux faux airs de steppe mongole. Tradition paysanne et rude climat obligent, le restaurant ne badine pas avec l’hospitalité… version contemporaine. En cuisine, le chef applique le précieux conseil du maître Michel Bras : il faut "cuisiner son territoire, utiliser des produits identitaires" : "grâce à lui, j’ai compris que notre valeur ajoutée, notre force, c’était notre territoire et que, désormais, je cuisinerais des produits locaux pour que les gens mangent « Lozère », et (re)connaissent ce territoire dans leur assiette. Et notre Lozère, c’est ce plateau désertique de l’Aubrac, terre d’élevage qui flirte avec les 1000 m d’altitude." Il s’y emploie donc, en travaillant par exemple un cèpe géant d'un sous-bois voisin, ou en magnifiant la célèbre viande Aubrac produit aux mille saveurs florales (il profite d'ailleurs des conseils de son beau-père boucher). Difficile de mieux goûter et humer la Lozère.

Où dormir à proximité ?
Logis Chez Camillou
L’hôtel offre 37 chambres en plein cœur de l’Aubrac en Lozère, juste à côté du restaurant de Cyril Attrazic. Dans une atmosphère familiale où l’hospitalité est une passion, silence et sérénité garantis !
Cyril Attrazic et des cèpes lozériens © Georges Rouzeau / Michelin
Cyril Attrazic et des cèpes lozériens © Georges Rouzeau / Michelin

Château de Beaulieu - Christophe Dufossé (Busnes) : la gourmandise et la générosité si chères aux gens du Nord !
Depuis son retour aux sources dans sa région natale, Christophe Dufossé s’épanouit pleinement. Dans cette belle demeure sise au milieu d’un parc, agrandie désormais d'une lumineuse verrière contemporaine, il défend une cuisine terre/mer organique, autonome et durable, axée sur le végétal et les produits du Nord – et pas seulement les poissons. Chaque plat est travaillé avec une délicatesse qui n'exclut pas la générosité, relevé de sauces profondes de facture classique. Une réussite emblématique ? Les noix de Saint-Jacques de Boulogne aux endives du Nord et à la truffe noire, composition d'une harmonie remarquable. Soulignons enfin le travail sur le pain et les douceurs, dont l'inénarrable et pantagruélique chariot de mignardises. Il reçoit également une Étoile Verte.

Où dormir dans les Hauts-de-France ?
Mama Shelter Lille
Le groupe Mama Shelter est également présent à Lille. Dans les 112 chambres, le poudré se mêle au béton, les motifs ethniques à un mobilier hétéroclite, le tout baigné de lumière, pour un résultat unique et vibrant signé Jalil Amor. Pour couronner le tout, un rooftop !

Hôtel de la Matelote
Juste en face de l'aquarium et de la plage de la ville se trouve l'Hôtel La Matelote, un hôtel de 35 chambres et son restaurant sélectionné par le Guide MICHELIN.

Le chef Christophe Dufossé, l'hospitalité des gens du Nord faite homme © Olivier Helle / Château de Beaulieu
Le chef Christophe Dufossé, l'hospitalité des gens du Nord faite homme © Olivier Helle / Château de Beaulieu

L'Amaryllis (Saint-Rémy) : Cédric Burtin, héraut du terroir bourguignon
Bienvenue dans ce paisible moulin bordé par son bief et par un joli potager. Né dans les pâturages du Charolais, formé dans les plus grandes tables lyonnaises (Paul Bocuse, Pierre Orsi), le chef Cédric Burtin atteint aujourd’hui une maturité dans son exploration du terroir bourguignon. Empreinte d’une créativité parfaitement maîtrisée, sincère et délicate, sa cuisine sublime produits et recettes de la région avec finesse et malice. Faisons en particulier l’éloge de ses sauces superbes, qui donnent à elles seules envie de revenir (du classique beurre blanc à une admirable sauce au cumin et poivre voatsiperifery, aux subtils dosages). Service impeccable et agréable terrasse.

Où dormir en Saône-et-Loire ?
Les Chambres de l’Imprimerie
Entre les murs de cette ancienne imprimerie étaient autrefois fabriquées les étiquettes des plus grandes bouteilles de la région ! C'est désormais un charmant petit hôtel boutique de cinq chambres.

Hostellerie Cedre & Spa à Beaune
Haut-lieu mondial du vin, la belle ville de Beaune abrite également un splendide hôtel, l'Hostellerie Cèdre & Spa, une maison de ville classique du XIXe siècle située à la lisière de la vieille ville. L'extérieur et les espaces communs ont conservé leur atmosphère historique, tandis que les 40 chambres et suites spacieuses affichent un style plus contemporain.

Cédric Burton, chef de l'Amaryllis à Saint-Rémy en Saône-et-Loire © Serge Noskov / Amaryllis
Cédric Burton, chef de l'Amaryllis à Saint-Rémy en Saône-et-Loire © Serge Noskov / Amaryllis

L'Auberge de Montmin (Talloires-Montmin) : le jardin alpestre de Florian Favario
Le col de la Forclaz (1147 m) n'est pas seulement le paradis des parapentistes, il est aussi celui des gourmets. Dans un cadre repensé et agrandi, qui garde toutefois son atmosphère montagnarde intimiste, le chef Florian Favario donne un tour de plus en plus créatif à sa cuisine, qui repose sur le meilleur des produits locaux (agneaux et porcelets, légumes potagers, fruits de saison). Fleurs, plantes et herbes sauvages sont associées avec mesure et talent : c'est un festival de thym serpolet, sauge, origan, agastache, hysope, fleur de menthe... qui apportent des parfums extraordinaires à des assiettes déjà très élaborées et techniquement redoutables. Ce travail d'orfèvre, présenté dans des récipients en noyer imaginés par le chef lui-même, est porté en salle par une équipe de choc emmenée par une maîtresse de maison prévenante : Sandrine, l'épouse du chef. Pour l'apéritif, profitez de la terrasse avec vue sur les alpages.
Sandrine et Florian Favario de l'Auberge de Montmin © Xavier Ferrand
Sandrine et Florian Favario de l'Auberge de Montmin © Xavier Ferrand

Où dormir en Haute-Savoie ?
La Folie Douce Chamonix
À Chamonix, La Folie Douce et les Hôtels Particuliers ont réussi le pari de tout offrir sous un même toit enneigé. 250 chambres, dont des chambres doubles, familiales et suites grand luxe, des dortoirs, mais aussi pas moins de cinq restaurants aux déclinaisons.

Rockypop Chamonix - Les Houches
Vous découvrirez ici la version ski-resort d’une nouvelle génération d’hôtels boutiques, accessibles et à destination d’une jeune clientèle, qui envahit les grandes villes du monde. Il s’est équipé de chambres amusantes aux couleurs vives et au luxe modeste.

Cérémonie des Etoiles

Articles qui pourraient vous intéresser