Votre avis
Paris

Les Tops-Chefs (et Top-Cheffes) parisiens

10 Restaurants
Top Chef est une émission de téléréalité culinaire américaine lancée en 2006. Sa version française a débarqué sur nos écrans en février 2010. Depuis, ce show, qui passionne les Français, a révélé nombre de jeunes talents de la gastronomie. Voici la liste des restaurants de ceux qui exercent à Paris. Ou comment se régaler tout en assumant ses pulsions people !
Mise à jour le 18 juin 2021
m
MoSuke
11 rue Raymond-Losserand, 75014 Paris
Cuisine moderne
45 - 100 EUR
Le candidat et chouchou, dit-on, de la saison 11 de Top Chef (2020) n’en finit plus de faire parler de lui ! Ex-sous-chef du Mandarin Oriental où il officiait sous la houlette de son maître Thierry Marx, Mory Sacko possède désormais son propre restaurant étoilé. Franco-sénégalais, il pratique une cuisine aux inspirations africaines et japonaises, tout en piochant dans les produits du terroir français. Ce métissage est parfaitement abouti comme l'atteste ce filet de sole en feuille de bananier, purée de livèche et manioc fermenté, tagète et oxalys.
n
La Scène
32 avenue Matignon, 75008 Paris
Cuisine moderne
75 - 250 EUR
En 2011, l’émission révèle Stéphanie Le Quellec qui gagne cette deuxième saison (notamment face à Fanny Rey et Pierre Sang Boyer). Une brillante carrière s’ouvre qui lui vaut aujourd’hui d’arborer deux étoiles dans sa Scène parisienne où elle a entrepris, avec un talent incontestable, de désacraliser la « grande cuisine française » à travers des plats aussi réussis qu'emblématiques : lièvre à la royale en deux services ou encore caviar osciètre, pain mi-perdu mi-soufflé, pomme pompadour. Pari réussi.
m
L'Or Q'idée
14 rue Marcel-Rousier, 95000 Pontoise
Cuisine moderne
42 - 79 EUR
En 2013, la cheffe Naoëlle d'Hainaut gagne la saison 4 de Top Chef face à Florent Ladeyn (Auberge du Vert Mont). Cette fleur ne pousse pas sur le pavé parisien, mais en banlieue, à Pontoise exactement, dans une petite rue du centre-ville, en contrebas de la jolie église, où elle obtient une étoile au Guide Michelin en janvier 2019. Ses visuels très soignés sont aussi des réussites en terme d'associations de textures et de goûts comme cette langoustine et foie gras, raviole ouverte de chou pointu.
=
Mensae
23 rue Melingue, 75019 Paris
Cuisine moderne
27 - 55 EUR
Thibault Sombardier est le vainqueur de la saison 5 en 2014. Il a longtemps tenu les cuisines d’un excellent restaurant étoilé de poissons situé sur les quais de Seine, Antoine, avant de s’amuser maintenant comme un fou avec ses deux bistrots (Mensae, puis Sellae). Dans sa première adresse, on se régale d'incontournables (cuisses de grenouilles, ail et persil ; poêlée d’escargots, champignons, mousse de persil) mais aussi de plats à partager selon les arrivages (turbot, bar, lotte) - l'excellence n'est pas loin ! Dans sa seconde adresse, le les accents transalpins de la cuisine dominent grâce à un chef italien.
m
Le Faham by Kelly Rangama
108 rue Cardinet, 75017 Paris
Cuisine moderne
33 - 79 EUR
Candidate en 2017 lors de la saison 8, la cheffe Kelly Rangama a choisi une fleur endémique de la Réunion comme nom pour son restaurant étoilé. Marquée par les produits et les parfums de son île, sa cuisine lui ressemble : pleine de peps et de tonus, épicée mais toujours maîtrisée, avec la pointe d'exotisme qui fait la différence : crevettes sauvages en texture céleri au massalé et bisque glacée ; légine aux carottes et gingembre en aigre doux, concentration de tomates et riz croustillant.
Pierre Sang in Oberkampf
55 rue Oberkampf, 75011 Paris
Cuisine créative
25 - 39 EUR
Le chef Pierre Sang Boyer, finaliste malheureux de la deuxième saison en 2011, possède aujourd’hui trois belles adresses parisiennes et branchées, qui font le bonheur de ses nombreux fans. Sa cuisine franco-coréenne n’a pas pris une ride et continue de régaler à coup de préparations parfumées et de bons produits : lotte et chorizo au bœuf wagyu ; bar de ligne en croûte de sel. Sa gentillesse est proverbiale.
m
NESO
3 rue Papillon, 75009 Paris
Cuisine créative
135 - 180 EUR
Le chef Guillaume Sanchez, candidat de la saison 8 (2017) dans l’équipe de Michel Sarran, n’est pas passé inaperçu : il est couvert (ou presque) de tatouages. Aujourd’hui, ce garçon attachant propose une cuisine tout feu tout flamme uniquement à base de poissons et végétaux français qui sont souvent l'objet de procédés de fermentation. Il a de l'imagination et de la technique à revendre comme l'attestent les bouchées qu'il enchaîne dans son menu surprise : langoustine et topinambour ou encore raviole de sardine et agrume...
m
Ochre
56 rue du Gué, 92500 Rueil-Malmaison
Cuisine moderne
39 - 95 EUR
Le chef Baptiste Renouard (Top Chef 2019) mène maintenant sa barque (étoilée) dans son restaurant. Le garçon, en cuisine depuis ses 14 ans, passé notamment en formation chez Robuchon et Alléno. On aime sa cuisine enlevée, joyeuse, carrée techniquement, où le végétal joue un grand rôle. Quelques plats : chou-fleur poché au lait ribot et pané à la laitue de mer, bavaroise au chouchen ; filet de bœuf, condiment ail noir et pommes soufflées au charbon végétal.
Substance
18 rue de Chaillot, 75016 Paris
Cuisine moderne
39 - 79 EUR
Candidat 2021, originaire de Franche-Comté, chef et co-propriétaire du restaurant étoilé Substance depuis 2018, Matthias Marc a déjà ses entrées dans les guides. Avec Top Chef, il vient relever un nouveau challenge. Chez lui, il invite à goûter une cuisine gastronomique décomplexée qui s'appuie néanmoins sur la crème de la crème en termes de produits comme les asperges de Sylvain Ehrhardt ou les poulardes Culoiseau. Quelques plats ? Huître pochée, crème cru au raifort, betterave et citron ou encore quasi de veau, salsifis rôtis, condiment moutarde et olives tagliache...
Le Pincemin
10 boulevard du Roi, 78000 Versailles
Cuisine moderne
40 - 70 EUR
Derrière la façade bourgeoise de ce restaurant versaillais situé à 20 mn de la porte de Saint-Cloud se cache le chef Xavier Pincemin, vainqueur de la saison 7 (2016). Un succès médiatique qui lui a ouvert les portes du show-biz comme le montrent les photos où il pose avec ses copains Sadek, Booba, Joey Star et Kool Shen. Passionné de cuisine, admirateur de Gordon Ramsay, cet ancien du Trianon Palace, où il travaillait aux côtés de Simone Zanoni (le George), lâche désormais la bride à son inspiration (surtout le soir avec le menu à 65€), très souvent terre/mer : turbot sauce champagne ; bœuf et huître ; poularde et rouget...

Recevez les dernières nouveautés et les bons plans du Guide MICHELIN

Je m'abonne à la newsletter

Suivez le Guide MICHELIN sur les réseaux sociaux