Paris

Les femmes cheffes à suivre à Paris

8 Restaurants
Leurs noms : Anne-Sophie Pic, Adeline Grattard, Julia Sedefdjian, Hélène Darroze, Stéphanie Le Quellec, Anne Legrand, Clio Modaffari, Katia et Tatania Levha, et Kelly Rangama. Leurs points communs : l’enthousiasme, la combativité, le désir de surprendre… et le fait d’être femmes en cuisine, à Paris. Quand la cuisine se conjugue au féminin, tempérament rime avec talent. Démonstration en huit adresses (très) recommandables.
Mise à jour le 07 mars 2022
n
Marsan par Hélène Darroze
4 rue d'Assas, 75006 Paris
Cuisine moderne
95 - 325 EUR
"L'araignée de mer de casier du Mont-Saint-Michel comme un txanguro al horno" (le txanguro étant le nom basque du crabe araignée) : bienvenue chez Hélène Darroze. La native de Mont-de-Marsan est devenue tellement médiatique qu’on en oublierait presque combien c’est une grande cuisinière ! Ses assiettes ont l’accent chantant et la générosité communicative. Amour des produits, curiosité et rigueur sans faille enchantent les sens.
m
La Dame de Pic
20 rue du Louvre, 75001 Paris
Cuisine créative
90 - 165 EUR
Le talent d’Anne-Sophie Pic se reconnaît à la parfaite exactitude de ses créations et à sa capacité à associer des ingrédients inédits. En témoigne ce tourteau sur sa gelée de mandarine... A deux pas du Louvre, une bulle de tempérance, légère comme un bouillon mousseux au poivre Sansho.
m
Yam'Tcha
121 rue Saint-Honoré, 75001 Paris
Cuisine créative
150 EUR
Adeline Grattard a reçu – et cultivé ! – un don rare, celui du sens du produit. Ni démonstration technique ni esbroufe, rien que de subtiles associations (ah, les crevettes royales façon sweet and sour!), à déguster avec une sélection rare de thés asiatiques, source d’accords stupéfiants. Yam’tcha en chinois signifie « boire le thé ». Accrochez vos ceintures.
m
Baieta
5 rue de Pontoise, 75005 Paris
Cuisine méditerranéenne
52 - 110 EUR
La jeune Julia Sedefdjian est désormais chez elle, heureuse et épanouie. Sa cuisine chante la méditerranée et les bons produits (son poulpe confit, gnocchi de patate douce et émulsion d'étrille est un régal), qu'elle travaille avec créativité, sans jamais oublier ses racines niçoises. Bienvenue chez Baieta - le bisou en patois niçois.
n
La Scène
32 avenue Matignon, 75008 Paris
Cuisine moderne
135 - 335 EUR
Stéphanie Le Quellec sur scène, c’est l’assurance d’une partition formidable : assiettes simples en apparence mais pensées dans les moindres détails (magnifiques langoustines au sarrasin), saveurs nettes... le tout magnifié par un service attentif. Un bonheur.
m
L'Innocence
28 rue de la Tour-d'Auvergne, 75009 Paris
Cuisine moderne
44 - 95 EUR
Depuis leur cuisine ouverte sur la salle, deux cheffes talentueuses, Anne Legrand et Clio Modaffari se plaisent autant à travailler végétal, poissons que viandes (oh, le suprême de pigeonneau tendre comme du beurre !). Un duo épatant qui se dévoile progressivement au fil d'un menu mystère en six plats. Pensez à réserver.
=
Double Dragon
52 rue Saint-Maur, 75011 Paris
Cuisine asiatique
40 EUR
Les sœurs Katia et Tatania Levha proposent des plats d’inspiration diverses (Chine, Philippines, Thaïlande) dans un esprit "streetfood" (très) amélioré ; ainsi le formidable bœuf de Montbéliard cru, sauce nam Jin, coriandre, piment et cacahuète. Une cuisine pleine de caractère aux saveurs marquées et délicieusement épicée. Peut-être la meilleure « cantine asiatique » de Paris.
m
Le Faham by Kelly Rangama
108 rue Cardinet, 75017 Paris
Cuisine moderne
74 - 102 EUR
Kelly Rangama (ex-Top Chef 2017) a choisi le faham, une fleur endémique de la Réunion, pour symboliser son union avec le pâtissier Jérôme Devreese et leur création commune : cette table élégante, où la cheffe propose une cuisine pleine de peps, de finesse... et pimentée d’exotisme.