Votre avis
Actualités 3 minutes 03 novembre 2020

Nantes : notre sélection d'offres en livraison et/ou à emporter

Depuis un an, les contraintes liées à l'épidémie de COVID-19 obligent les restaurateurs à revoir leur organisation. À Nantes, ils sont nombreux, étoilés ou non, à avoir mis en place un service de vente à emporter. Voici notre sélection.

Nantes Livraison A Emporter

L'Atlantide 1874 - Maison Guého, La Cigale, Le 1, Aristide et Félix
L'union fait la force ! La fameuse maxime est plus que jamais d'actualité en temps de Covid, et les cuisiniers nantais l'ont bien compris. Les chefs des cinq restaurants unissent leurs forces et proposent de la vente à emporter depuis une plate forme commune. Au programme : un menu à 22€ chaque semaine (exemple le 30 janvier : crème de pois cassés, chorizo grillé et huile fumée / Vapeur de lieu jaune, mousseline de topinambour, freekeh et potimarron rôti / Bananes caramélisés, crémeux vanille et crumble cacao) mais aussi des entrées, plats et desserts à la carte.

Pickles
Focaccia, bao volaille fumée confite, gyoza de jambon vendéen, etc. : dans ce néo-bistrot à la déco chaleureuse et colorée, le chef britannique poursuit son exploration des goûts voyageurs, à emporter. La boutique en ligne est ici.
L’Abélia
L’Abélia poursuit son acte de gourmandise avec des plats à emporter sur commande jusqu’au jeudi 22 heures. Contacter le restaurant sur le messenger de sa page Facebook. Retrait des commandes le vendredi de 18 h à 19h15 et le samedi de 10h à 12h30 et de 18 h à 19 h. Gravelax de saumon ; potée nantaise ; papillote de poissons… Pensez à prendre votre glacière pour les produits frais.
L’U.ni.

Nouvelle formule à emporter tout compris 30€ avec le fameux U.Nik Bouillon Végétal. A découvrir aussi quelques jolies cuvées (toutes en bio ou biodynamie) sélectionnées dans la carte des vins à prix caviste.  Toutes les infos ici.

Ravioles de courges accompagnées d’un bouillon épicé, restaurant Sources © Michelin
Ravioles de courges accompagnées d’un bouillon épicé, restaurant Sources © Michelin
Auberge La Fontaine aux Bretons (Pornic)
À partir de7,50€ l'entrée, et 10 euros le plat. Une ancienne ferme (1867), entre mer et campagne, vignes et potager, sincère et chaleureuse ; tout ce dont on a besoin actuellement. Comme un "pâté en croûte" volaille foie gras, noisette de veau en cuisson douce, lotte rôtie au beurre demi-sel, quinoa gourmand : tout le programme ici. Commander au 02 51 74 07 07.
La Mare aux Oiseaux (Saint-Joachim)

Grand voyageur, le chef Éric Guérin s’est immergé depuis toujours dans son terroir de Loire-Atlantique pour le réinterprèter de superbe façon. Avec des ingrédients de premier choix, il compose une cuisine "nature" qui a de la personnalité, de l'allure, de la délicatesse, de la fraîcheur. En cette période de pandémie, il pratique non seulement la vente à emporter pour ses propres créations, mais il distribue aussi des paniers de légumes et d'autres produits pour aider les petits producteurs locaux avec lesquels il travaille. Renseignement sur son site web.

Les Bouteilles
À côté du marché de Talensac, un bistrot à vins épatant propose à emporter une belle cuisine de produits (charcuteries italiennes, plats canailles, poisson de la marée…). Renseignements sur le compte Facebook.
Les Chants d'Avril
Christophe François est le type même du chef passionné qui concocte un menu et des plats au gré de son humeur et du marché du jour, en utilisant de beaux produits de la région. Tous les renseignements sur le compte Facebook.
Volaille pochée, sauce foie gras, langoustines du restaurant Lamaccotte © Michelin
Volaille pochée, sauce foie gras, langoustines du restaurant Lamaccotte © Michelin
Omija (Nantes)

Romain Bonnet, jeune chef audacieux au solide CV, réalise une partition dans l’air du temps joliment réalisée : antanmen (bouillon épicé au piment de la Microferme des Anges, sésame, des nouilles et du porc haché épicé) ; pâté en croûte ; lièvre à la Royale, pommes dauphine… Renseignements sur le site du restaurant.

Song, Saveurs & Sens

Une cuisine sensible, intelligente, mesurée, entre Asie du Sud-Est et France, épices subtiles et produits de qualité... orchestrée par la cheffe Nhung Phung. Au menu à emporter : crêpe bánh xèo (crêpe vietnamienne) aux accords coco-curry, garnie de porc et de haricots mungo ; pavé de lieu jaune, légumes glacés, soupe de poisson thai, riz ail et coriandre… Renseignements sur le site.

Sources
L’ADN de cette jeune maison, ce sont des ingrédients bien sourcés et une prédilection pour le végétal et des touches marines. Nous avons testé une généreuse portion de 4 grosses ravioles farcies d'une bonne courge à la texture pas trop mousseuse qui a gardé sa mâche, accompagnées d’un bouillon chaud de légumes qui dégage de plaisantes saveurs végétales, boostées par de subtiles notes épicées. S’en suit une truite de Bretagne confite sous vide, facile à réchauffer dans sa poche plastique et dont la chair parfaitement cuite est fondante à souhait. En garniture, une grosse tête de champignon pochée avec la truite et surtout, servie à part, une délicieuse purée de champignons, bien crémée. Enfin, la sauce au vin jaune a du caractère. Un plat pas très photogénique, certes, mais fort agréable à la dégustation ! Pour terminer ce solide repas, un flan au chocolat guanaja, un brin rustique, généreux, bien dosé en chocolat noir, tout droit sorti de l'enfance. Des préparations soignées et bien parfumées, tout à fait convaincantes. Carte de 30€ à 34€ ; menu dégustation 6 plats à 45€ ; menu spécial fêtes à 55€. Toutes les infos ici.
Lamaccotte
On a aussi testé l'offre à emporter de Lamaccotte, et on n'a pas été déçu... En plat, le chef cultive l’éclectisme : encornet snacké aïoli maison ; bao au porc grillé, coleslaw, sauce piquillos ; volaille pochée, sauce foie gras, langoustines. En dessert, bûche de Noël chocolat-poire ou assortiment de cinq madeleines. Nous avons testé le pâté en croûte au foie gras, châtaigne et pruneau, une belle tranche épaisse, mais dont la texture hachée fait hélas disparaître les morceaux de viande et de foie gras… En plat, une volaille tendre et savoureuse grâce à une cuisson pochée maîtrisée ; les langoustines, fraîches, se marient bien avec la viande ; et la sauce au foie gras est gourmande, crémeuse, parfumée. En accompagnement, des petites carottes de qualité. En dessert, la petite bûche nous fait du charme : et, de fait, c’est le meilleur moment du repas. Posée sur un fin biscuit sablé, une mousse à la texture aérienne, et un bel équilibre poire/chocolat. Au final, une agréable expérience ! Carte 21€ à 27€ ; menu réconfort à 38€ ; kit bao à 20€. Toutes les infos ici.
Le pâté en croûte de Lamaccotte à Nantes ©MICHELIN
Le pâté en croûte de Lamaccotte à Nantes ©MICHELIN

L'Instinct Gourmand
Le restaurant propose ses créations à emporter (Plat à 15€, formule à 17€, menu à 20€) : foie gras maison parfumé au cognac, joue de porc braisée, tagliatelles aux olives vertes et herbes fraîches / crème caramel façon "L'Instinct"... Infos sur la page Facebook du restaurant, réservation par email (info@linstinctgourmand.com) ou au 02.40.47.41.64.

Actualités

Articles qui pourraient vous intéresser

Recevez les dernières nouveautés et les bons plans du Guide MICHELIN

Je m'abonne à la newsletter

Suivez le Guide MICHELIN sur les réseaux sociaux