Votre avis
Actualités 2 minutes 30 mars 2021

On a testé pour vous : les menus "cocottes" à emporter de Tiptoque

En partenariat avec le Guide MICHELIN, la plateforme de vente à emporter Tiptoque propose désormais des plats à emporter livrés dans de magnifiques cocottes en fonte. Toujours curieux, les inspecteurs du Guide ont réservé un menu auprès de trois restaurants parisiens : Pantruche, la Régalade et l'Ami Jean. Approchez-vous : on soulève le couvercle…

Chefs A Emporter Tiptoque

Le Pantruche

On ouvre le bal avec la proposition à emporter de Franck Baranger, chef passionné et passionnant, intransigeant sur le sourcing de ses produits, qui officie chez Pantruche et Caillebotte, à Paris. Réservation faite sur le site de TipToque, voici venue la livraison : une grosse caisse en plastique, imposante et lourde, qui abrite tous les ingrédients du dîner, bien au chaud dans la paille… On commence avec de beaux filets de maquereau de ligne, bien levés, marinés et rôtis, servis bien fermes et très parfumés, servis sur une salade façon "taboulé" de boulghour aux herbes, ciboulette et aneth ciselé, quelques lamelles d’oignons frits bien croustillants et une quenelle de très bonne crème crue : une entrée harmonieuse et bien ficelée. Ensuite, place au plat principal en cocotte, à réchauffer doucement : de beaux suprêmes de pintade fermière sagement confinés, bien rôtis, chair moelleuse et peau dorée, dressés sur un généreux lit de chou blanc étuvé, compoté à la bière et sauge, tronçons de laitue braisée, mille-feuille de pommes de terre fondant à la genièvre et graine de moutarde en pickles… Un régal ! L’effet cocotte est bien là, donnant encore plus d’intensité à l’expérience. En soulevant le couvercle au centre de la table, les saveurs embaument… En dessert, un joli gâteau de semoule au Grand Marnier, accompagné de suprêmes d’oranges et une marmelade d'oranges de Fontainebleau, partition de douceur bien agréable et pas trop sucrée, une belle note finale.

Tarif : 35€ par personne. A partir du lendemain, deux options s’offrent à vous : rapporter les cocottes vous-même au restaurant ou confier les contenants à nos équipes qui les récupèrent chez vous à l’horaire qui vous convient. Renseignements et commandes ici. 

Pantruche ©MICHELIN
Pantruche ©MICHELIN
Pantruche ©MICHELIN
Pantruche ©MICHELIN

La Régalade St-Honoré (1er)

Patron incontesté de la bistronomie parisienne, Bruno Doucet a fourbi ses armes auprès de Jean-Pierre Vigato et de Pierre Gagnaire. Ses trois commandements : respect des produits, assaisonnement juste et cuisson parfaite. Cette formule "Cocotte" par TipToque prouve que l’homme ne transige pas avec ses principes. Le menu est livré dans une caisse, au fond de laquelle trône une imposante cocotte en fonte noire de chez Staub. Pour débuter, dressé dans des coquilles, une recette rafraîchissante de ceviche de Saint-Jacques marinées, accommodées de dés d’avocat, de lamelles de radis et de champignons, d’herbes et d’une petite vinaigrette à l’huile d’olive. Un plat délicat qui aiguise l’appétit. Place à la cocotte ! On vous conseille une montée lente en température, le temps que la fonte diffuse sa chaleur… Sous le couvercle, une belle volaille jaune des Landes aux morilles et vin jaune à la chair tendre et fondante, barbottant dans une sauce crème enivrante. En guise de garniture, de belles morilles cuites à la perfection et des tronçons de navets confits aux petits oignons. Assurément, l’un des meilleurs plats dégustés à la maison en vente à emporter ! Enfin, pour conclure, le riz au lait de la Régalade : une référence parisienne, un dessert régressif à souhait, avec cette douce onctuosité boostée par un agréable caramel au beurre salé. En fermant les yeux, on percevrait presque le bruit des casseroles, le brouhaha des clients et le ballet du service… En attendant, bravo au gang des Cocottes et bonne Régalade !

Menu à 45 € et 15€ pour le retour de la cocotte. Renseignements et commandes ici. 

La Régalade ©MICHELIN
La Régalade ©MICHELIN
La Régalade ©MICHELIN
La Régalade ©MICHELIN

L’Ami Jean (7e)

Stéphane Jégo, c'est la fougue, le verbe haut : fervent défenseur de son métier et de toute la filière, il propose une formule à emporter…qui déménage. Une cuisine franche, très goûteuse, punchy mais subtile, tonique et explosive en saveurs. Après avoir reçu la livraison, on découvre autour de la lourde cocotte Staub, des petits bocaux bien rangés avec leurs étiquettes "Gastronomie de voyage". On démarre par une très bonne terrine charcutière de tradition du Père Jégo, avec ses picotant pickles de champignons du sud-ouest, suivi d’une délicieuse soupe d’asperges… comme un fin capuccino aux saveurs mentholées, très aromatique et vraiment parfumé, avec une pointe tonique épicée. Place ensuite à la grosse cocotte ovale généreusement garnie d’un rôti de bœuf confiné et cuisiné dans l’esprit d’un pot au feu royal ; une belle pièce de bœuf entière, bien dodue, cuite confit-grillé, très longuement, une viande d’une grande tendreté, fondante et vraiment parfumée, qui peut presque se manger à la cuillère, cernée de grosses asperges vertes et blanches, navet, céleri rave, carotte, fenouil… le bouillon de viande est canaille à souhait, pêchu et bien concentré, avec foie gras et épices… Superbe osmose. En dessert enfin, voici le riz au lait de l’Ami Jean, fameuse recette du chef rappelant des souvenirs d’enfance, accompagné de sa suave mousse de caramel au beurre salé qui vous tapisse le palais et ses crumbles noix, noisette, amande et pistache… Excellente note finale, addiction garantie.

Menu Cocotte à 45 €. Toutes les infos disponibles ici.

L'Ami Jean ©MICHELIN
L'Ami Jean ©MICHELIN
L'Ami Jean ©MICHELIN
L'Ami Jean ©MICHELIN

Actualités

Articles qui pourraient vous intéresser

Recevez les dernières nouveautés et les bons plans du Guide MICHELIN

Je m'abonne à la newsletter

Suivez le Guide MICHELIN sur les réseaux sociaux