Actualités 3 minutes 11 mai 2021

L'actu du Guide MICHELIN du 11 mai

Yannick Alléno à l'Hôtel Hermitage de Monte-Carlo, succession de Michel Rostang à Paris, les étoiles du Guide MICHELIN à New York, l'adieu au grand vigneron Laurent Vaillé : toute l'actualité du Guide MICHELIN de ce 11 mai.

France food news Michelin news

Paris : un duo pour succéder à Michel Rostang
Succession en douceur à la Maison Rostang, à Paris, où Stéphane Manigold succède à Michel Rostang. Le chef Nicolas Beaumann, présent depuis 2008, demeure aux fourneaux de la maison, avec un attachement renouvelé pour les artisans de la terre, de la mer et leurs vignerons (avec une cave exceptionnelle de plus de 1500 flacons).

Monte-Carlo : Yannick Alléno à l’hôtel Hermitage
Yannick Alléno se voit confier les cuisines du Vistamar, la grande table de l’Hôtel Hermitage. Sa mission tient en 3 mots : tradition, excellence et modernité. À venir donc : une nouvelle carte et un réaménagement de la célèbre terrasse du restaurant, où les hôtes pourront profiter d’une vue incomparable sur la Méditerranée et le Rocher…

Rozo déménage de Lille à Marcq-en-Barœul
Rozo à Lille, c'est terminé ! On a appris le 2 mai dans la Voix du Nord que Camille Pailleau et Diego Delbecq ne rouvriraient pas à Lille leur "brasserie urbaine", ouverte en 2017 et auréolée d'une étoile MICHELIN en 2019. La crise sanitaire leur a semble-t-il donné des envies de changement, et ils expliquent au quotidien nordiste leur projet : ouvrir à Marcq-en-Barœul un nouveau Rozo, plus spacieux et confortable, plus "gastro" aussi, "en conservant la même convivialité que pendant leurs années lilloises". Un de leurs amis, le chef Gérald Guille (ancien de Marc Meurin), devrait reprendre l'ancien Rozo.

Camille Pailleau et Diego Delbecq, restaurant Rozo ©Aurore Degaigne/Rozó
Camille Pailleau et Diego Delbecq, restaurant Rozo ©Aurore Degaigne/Rozó

L'adieu au vigneron Laurent Vaillé, fondateur de la Grange des Pères
Il était, et demeure, l'une des grandes figures du vin en France. Laurent Vaillé, fondateur de la Grange des Pères à Aniane en 1992, créateur de certains des crus les plus prestigieux du Languedoc, est mort le 30 avril à l'âge de 57 ans. Le monde de la gastronomie le connaissait bien, lui qui jouait à jeu égal avec des terroirs bien plus prestigieux, comme la Bourgogne et le bordelais, et dont certaines bouteilles avaient atteint des sommets aux enchères – en 2019, 5 219 euros pour un flacon de la Grange des pères, millésime 1992. De nombreux chefs (dont Amélie Darvas, cheffe du restaurant Aponem, ou Pierre Sang) ont rendu hommage à cet homme sensible et pudique, rare dans les médias car très peu porté à l'étalage de lui-même. Nos pensées accompagnent ses proches.

Le Guide MICHELIN révèle ses étoiles à New York
USA, Episode 2 : après Chicago et ses environs, c'est New York qui était à l'honneur la semaine dernière, avec le dévoilement des nouvelles étoiles dans la ville en 2021. Sept tables accrochent une Étoile MICHELIN : Tsukimi (East Village), Rezdôra Osteria Emiliana (Gramercy), Jua (Gramercy), Don Angie (Greenwich Village), Kochi (Midtown West), Vestry (SoHo) et Francie (Brooklyn-Williamsburg). Nos inspecteurs ont aussi déniché 30 nouveaux Bib Gourmand aux quatre coins de Big Apple, du Bronx au Queens en passant par Manhattan, bien sûr... Enfin, grande nouveauté : on a le plaisir de partager avec vous la sélection d'hôtels Tablet Plus pour la ville de New York (page en anglais), des lieux d'exception à noter pour venir découvrir la ville lorsque les voyages outre-atlantique seront à nouveau à l'ordre du jour.

Assortiment de plats du restaurant Rosella, à New York ©Rosella
Assortiment de plats du restaurant Rosella, à New York ©Rosella

Du mouvement à La Mère Germaine
Dans cette institution de Châteauneuf-du-Pape, le chef Camille Lacôme avait décroché une Étoile MICHELIN en 2021. Il vient d'annoncer sur Instagram son départ pour de nouvelles aventures, sans plus de précision pour le moment. Son successeur à La Mère Germaine est Julien Richard, qui a déjà fait part de son "immense honneur", et de sa volonté de "faire perdurer l'étoile MICHELIN du restaurant gastronomique".

Pierre Gagnaire et Mauro Colagreco à Cannes
Les étoiles attirent les étoiles - les astrophysiciens comme les gourmets le savent bien. À Cannes, l'une des capitales mondiales du cinéma, Pierre Gagnaire, avant même la réouverture des salles, a déjà rendu sa copie au restaurant Paradiso Nicole et Pierre à l'hôtel Le Majestic en fignolant une carte gourmande autour des produits italiens ; le chef multi-étoilé a également rafraîchi le menu de la brasserie du palace, le Fouquet's Cannes. Quant à Mauro Colgreco (Mirazur, Menton), il est venu en voisin apporter son art (très argentin) de la cuisson au feu de bois pour illuminer le restaurant de plage de l'hôtel : des grillades de viandes et de poissons qu'on dégustera aussi bien au déjeuner que, pour la première fois, au dîner.

Le chef Mauro Colagreco ©Marie Etchegoyen/M6
Le chef Mauro Colagreco ©Marie Etchegoyen/M6

Manifestation « Bordeaux fête le Vin » (du 17 au 20 juin 2021)
Dans un format inédit et respectueux des contraintes liées à la crise sanitaire, Bordeaux maintient sa célébration du vin, grâce à la collaboration d’un grand nombre de restaurants et de cavistes à travers toute la métropole. Rencontres de viticulteurs et de négociants, dégustations et initiations vont ponctuer ce millésime 2021 hors du commun. La liste des établissements participants, ainsi que toutes les animations de la fête, seront bientôt disponibles sur le site www.bordeaux-fete-le-vin.com.

L’ancien sommelier d’Alexandre Couillon (La Marine) ouvre sa propre cave
Après 22 années de bons et loyaux services aux côtés d’Alexandre Couillon, le chef du restaurant doublement étoilé la Marine, à Noirmoutier, le sommelier Emmanuel Cœur ouvre sa propre cave à Saint-Brevin-les-Pins, à côté de Pornic, baptisée "la cave du bonheur" – les amateurs de bons crus y trouveront forcément le leur, grâce à l’excellence des conseils du maître des lieux, notamment au chapitre des accords mets et vins.

Blanche Loiseau, fille de Bernard Loiseau, de retour au nid
La fille du grand chef Bernard Loiseau (La Côte d'Or, Saulieu) est de retour au bercail aux côtés du disciple de son père, Patrick Bertron, qui a continué de faire vivre l'héritage gastronomique de cette maison familiale. Blanche Loiseau est titulaire d'un bachelor en arts culinaires à l’institut Paul-Bocuse, a enchaîné des stages en Angleterre et en Espagne, a travaillé aux côtés de Nadia Sammut à l'Auberge la Fenière, à Cadenet (Vaucluse), mais aussi au Japon. À terme, elle ambitionne de porter seule les couleurs du vaisseau amiral de la famille Loiseau.

Illustration de l'article : ©Pierre lucet penato/Maison Rostang

Actualités

Articles qui pourraient vous intéresser