Votre avis
Actualités 2 minutes 07 juin 2021

6 choses à savoir avant la finale de Top Chef 2021

Top Chef saison 12 touche à sa fin. Sarah et Mohamed, les deux finalistes, vont devoir tout donner à l'occasion de cette dernière épreuve, diffusée mercredi 9 juin sur M6. En 6 points, voici tout ce que vous devez savoir avant la finale.

Étoiles Chefs Top Chef

18 semaines de compétition, 15 candidats au départ, 2 finalistes au bout de l'effort : Sarah et Mohamed. Alors, qui sera le vainqueur de Top Chef saison 12 ? Bien sûr, les pronostics divergent. Chaque téléspectateur de l'émission (2,8 millions pour la demi-finale, tout de même) a son avis sur la question. Sarah ou Mohamed ? Au fil du temps, on a appris à connaître ces deux candidats aux parcours différents, qui ont chacun leurs qualités propres. En finale, ils vont devoir imaginer un menu complet, entrée, plat et dessert, pour pas moins de... 70 convives, des bénévoles de la Croix-Rouge. Profil des finalistes, enjeux et pronostics : en 6 points, voici ce qu'il faut savoir en prévision de la grande finale de Top Chef 2021...

1. Sarah Mainguy, hors des sentiers battus
Elle l'a souvent répété au fil des épisodes : Sarah n'a pas le bagage technique de certains autres cuisiniers passés par des maisons étoilées. Si elle a pu nourrir des complexes là-dessus, elle a aussi su en faire une force : ce qui lui manque en technique, elle le compense en créativité et en feeling. Loin du "conformisme" des palaces, elle défend une cuisine brute, sensorielle, axée sur le végétal et la nature. Les Marcon père et fils peuvent en témoigner : avec ses girolles sur un pancake au sarrasin, elle a remporté haut la main leur épreuve du dessert aux champignons. En résumé, Sarah n’a pas travaillé dans de grandes maisons, elle est libre, elle n'a rien à perdre, la victoire peut lui tendre les bras… si elle parvient à conserver cette fraîcheur, cet instinct, quand la pression sera à son maximum.

Chloé Mainguy, finaliste de Top Chef 2021 ©Marie Etchegoyen/M6
Chloé Mainguy, finaliste de Top Chef 2021 ©Marie Etchegoyen/M6
2. Mohamed Cheikh, le combattant
À 28 ans, Mohamed Cheikh a déjà un CV costaud : chef de partie à l’hôtel Shangri-La de Paris, chef exécutif du Sofitel La Défense Paris, chef des cuisines pour Éric Frechon au Publicis Drugstore Paris. D'origine algérienne, il a grandi à Fontenay-sous-Bois, une banlieue populaire de la région parisienne, a appris à cuisiner auprès de sa grand-mère, et n'a jamais caché avoir souffert de discriminations dans son parcours de cuisinier. Mohamed s'est donc construit dans l'adversité, et tout le travail fourni fait aujourd'hui de lui un chef technique et ultra-rigoureux, qui sait aussi rester zen dans le money-time. Connaisseur des grands classiques français, il amène des influences méditerranéennes, celles de son enfance, dans ses assiettes.

3. 70 convives dans le cadre d'exception du George V
Comme pour l'édition 2020, c'est le Four Seasons Hotel George V, fameux palace parisien aux nombreuses étoiles MICHELIN (trois pour Le Cinq de Christian Le Squer, une pour Le George avec Simone Zanoni aux commandes), qui accueille la finale de Top Chef. On se doute que les conditions sanitaires depuis le printemps 2020 n'ont pas dû faciliter la tâche aux équipes de M6, mais le résultat devrait être à la hauteur de nos attentes. Pour cette épreuve, le défi pour les finalistes sera de séduire à la fois les 70 bénévoles de la Croix-Rouge invités pour l'occasion, et les quatre membres du jury de Top Chef.

À LIRE AUSSI : Qui sont les 15 candidats de Top Chef saison 12 ?

4. Deux finalistes, deux brigades de choc
Pour cette dernière épreuve, Sarah et Mohamed ne travailleront pas seuls. Vu le travail à abattre, on aurait tendance à dire que c'est une bonne nouvelle pour eux ! En tant que membre de la team Hélène Darroze, Mohamed sera accompagné par les rouges Chloé et Arnaud, mais aussi par les jaunes Pierre et Thomas. Sarah, de son côté, pourra s'appuyer sur les violets, Pauline et Baptiste, et sur les bleus de Philippe Etchebest, Charline et Matthias. On sait que la finale se joue aussi sur une bonne gestion de la brigade : on se souvient qu'Adrien Cachot, finaliste de l'année dernière, en avait fait les frais…

Paul Pairet, Hélène Darroze, Mohamed Cheikh ©Marie Etchegoyen/M6
Paul Pairet, Hélène Darroze, Mohamed Cheikh ©Marie Etchegoyen/M6

5. Pairet et Darroze : duel de jurés en perspective
En 2021, bis repetita : ce sont à nouveau les candidats de Paul Pairet et de Hélène Darroze qui s'affrontent en finale. L'an dernier, c'est David Galienne, le candidat d'Hélène Darroze, qui l'avait emporté ; on imagine que Paul Pairet voudra à tout prix prendre sa revanche... pour pouvoir faire la belle en 2022, comme il l'a annoncé lui-même ! Chacun entretient avec son candidat une relation forte, quasi-fusionnelle. Mohamed a souvent qualifié Hélène Darroze de "deuxième maman". De son côté, Sarah a trouvé en Paul Pairet le soutien dont elle avait besoin quand la motivation n'était pas là, et elle reconnait lui devoir beaucoup.

À LIRE AUSSI : Ultraviolet by Paul Pairet, une expérience hors-normes

6. Un pronostic ?
Au fil de l'émission, les deux candidats ont démontré leurs talents aux fourneaux, leur imagination débordante, mais dans le cadre de la finale, les cartes sont rebattues. La gestion du stress, de l'horloge, de la brigade, et le grand nombre de plats à sortir devraient donner un léger avantage à Mohamed, plus rompu à la mécanique des grands restaurants. Cela dit, connaissant les fulgurances de Sarah, il n'est pas exclu qu'elle sorte de son chapeau un plat d'exception qui tue le match. Bien malin qui peut, à la veille de la finale, en deviner l'issue...

Illustration de l'article : ©Marie Etchegoyen/M6

Actualités

Articles qui pourraient vous intéresser

Recevez les dernières nouveautés et les bons plans du Guide MICHELIN

Je m'abonne à la newsletter

Suivez le Guide MICHELIN sur les réseaux sociaux