Voyage 1 minute 20 décembre 2021

Un Noël à Zagreb : focus sur les traditions culinaires

A Zagreb, on ne plaisante pas avec les traditions culinaires attachées à la période des fêtes de fin d’année : sur les tables, c’est un défilé de spécialités comme les pains plats maison (mlinci) sauce à la viande, les roulades de chou farci de rôti de dinde et tout un éventail de desserts typiques à base de raisins secs, de miel et de chocolat.

Michelin Guide VisitZagreb Croatia

Généreux et enjoué, le repas de Noël de Zagreb rappelle les influences historiques qui ont façonné la capitale de Hrvatska (la Croatie) à travers les siècles. Le déjeuner de Noël est bien plus copieux que le repas du Réveillon, normalement assez frugal. Que l’on se réveille encore affamé après le plat de poisson traditionnel servi la veille, ou que l’on soit près à remettre le couvert malgré un repas consistant, il ne faut manquer aucune étape de la fête de Noël. Planter des grains de blé dans un pot sur plusieurs jours avant Noël (du 4 au 13 décembre) est un rituel important, de même qu’aller faire un tour au marché de Dolac où l’on dégustera, dans un décor fait de mille illuminations, du pecenka (porc rôti à la broche) accompagné d’un verre de vin chaud et suivi de pâtisseries à la cannelle.

xMarshall/iStock
xMarshall/iStock

Mais dans les restaurants de Zagreb comme chez ses habitants, ce qui symbolise avant tout le goût et l’arôme de Noël, ce sont les saveurs douces et croustillantes du purica s mlincima : un rôti de dinde accompagné de mlinci (pâte fine passée à la graisse de cuisson). Pour le découvrir sous son meilleur jour, les chefs locaux conseillent d’acheter une dinde élevée en Zagorje et nourrie de châtaignes et de noix. La dinde doit être fourrée de pain de maïs, de pommes, de céleri, de foie de volaille et de persil, puis cuite à basse température sur un lit de lard maison.

Selon la tradition, les plats doivent s’accompagner de sarma (ragoût et roulades de chou garnies de viande et de riz) et parfois de beignets aux raisins secs et citron, de salade de graines et légumes, et autres délicieux rôtis de canard ou d’oie. Dans certaines familles, le déjeuner de Noël comporte souvent du cochon de lait rôti, servi avec une croustillante salade « française » (que nous appelons la salade russe !). Et si vous vous aventurez en dehors de Zagreb, vous trouverez d’autres plats de fête comme la pašticada (bœuf braisé sauce aigre-douce) aux gnocchis dalmates, le canard farci au sarrasin au Međimurje, et le porc cuit avec du chou au Lika.

fotosr/iStock
fotosr/iStock

Tout comme dans le reste du pays, l’éventail des plats de Noël de Zagreb est sublimé par le cadre romantique dans lequel ils sont servis, avec des tables ornées de bougies et de biscuits au miel décorés main, dans le respect des traditions. Parmi ces traditions, le dîner du Réveillon met le délicieux poisson de la vaste côte croate à l’honneur. On retrouve parmi les recettes typiques du Badnjak (Réveillon de Noël) préparées dans la capitale et dans d’autres régions du pays, la fiš-paprikaš (soupe de poisson au poivron rouge et carpe), la brudet (ragoût mêlant différents poissons), le bakalar na bijelo (cabillaud et pommes de terre), et les pasutice (pâtes coupées en petits carrés).

Hero Image : badmanproduction/iStock

Voyage

Articles qui pourraient vous intéresser