Voyage 7 minutes 27 mai 2024

3 jours en Loire, sur la route des châteaux

Envie de couper avec la grisaille urbaine ? Non loin de Paris, découvrez les plus beaux châteaux de Loire. Mais aussi les meilleurs domaines de vin, ainsi que de charmants restaurants et hôtels où souffler et profiter du charme de la nature. A pied ou en vélo, de vignes en châteaux, explorez un morceau du célèbre patrimoine culturel français.

Visualisez votre itinéraire : 

Cap sur la vallée de la Loire et ses châteaux féériques ! Un phénomène unique au monde. La concentration en monuments remarquables dans cette région a en partie justifié l'inscription du Val de Loire sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Bien sûr, impossible de visiter en un week-end ces 3000 et quelques châteaux. On vous a donc concocté ici un parcours réunissant pour nous les grands incontournables, dans un même périmètre.

Bonne nouvelle : l'itinéraire "La Loire à vélo" longe le fleuve sur environ deux tiers de ses axes. Il emprunte la section ouest d'Eurovélo 6, la grande transversale cyclable européenne reliant la Mer noire à l'océan Atlantique. La majeure partie des étapes, tout public, est fractionnable à volonté. En outre, une bonne part de l'itinéraire s'effectue sur des voies vertes , des routes à faible circulation et des pistes cyclables sécurisées et balisées.

Et parce qu'il serait impossible de parler de Loire sans évoquer son vignoble, on a aussi inclus dans cet itinéraire quelques domaines incontournables produisant d'excellents vins.

Vue de Blois - DR : Alexandre Van Thuan / Unsplash
Vue de Blois - DR : Alexandre Van Thuan / Unsplash

Jour 1


Matin

Arrivée à la Gare de Blois (1h45, direct en train au départ de Paris). Déposez vos bagages au Fleur de Loire. Inauguré en 2022 et récemment récompensé d'Une Clef MICHELIN, ce sublime hôtel niché dans un ancien ancien hospice du 17ème siècle surplombe majestueusement le fleuve, face au Château Royal de Blois.

Doté d'un spa Sisley avec piscine extérieure, il comprend 33 chambres et 11 suites dans des tons contemporains (gris poudrés, camaïeux de blancs et beiges...) La palme revient toutefois au chef Christophe Hay, dont le restaurant éponyme possède deux étoiles au Guide MICHELIN.

Situé le long du parcours de la « Loire à vélo », l'hôtel met à disposition vélos électriques et triporteurs familiaux. Cap sur le Château de Blois ! A seulement 6 petites minutes en vélo, c'est un jeu d'enfants. Compter 1h30 pour la visite de ce joyau. Un des plus grands chefs-d'oeuvre de la Renaissance française.

© Fleur de Loire · Hôtel, Spa & Restaurants
© Fleur de Loire · Hôtel, Spa & Restaurants

Déjeuner
Rendez-vous chez Assa en plein cœur de Blois. Anthony Maubert a longtemps travaillé aux côtés d’Arnaud Donckele (La Vague d’Or), tandis que Fumiko cumule les talents de nutritionniste et de pâtissière – de fait, ses créations frappent par leur légèreté et leur faible teneur en sucre ajouté. Chaque matin, ils réécrivent à quatre mains le menu du jour en s’appuyant sur des produits impeccables et de nombreux condiments et ingrédients japonais. Baies de sansho, yuzu sauvage, bouillon aux algues nori, thé matcha et pâte de haricot rouge azuki se marient harmonieusement au travail des petits producteurs ligériens.


© Christophe Hay - Fleur de Loire
© Christophe Hay - Fleur de Loire

L'après-midi
« Une vieille ville bâtie en amphithéâtre »… C'est ainsi que Victor Hugo, en séjour dans la cité, voyait le Vieux Blois. Le bourg fortifié du Moyen-Âge s'est très tôt enrichi grâce au commerce fluvial des vins et d’eaux-de-vie. En 1498, le roi Louis XII fait de Blois la capitale de royaume. Celle-ci devient plus tard la résidence des rois et reines, dont le célèbre François Ier, jusqu’à la mort de Catherine de Médicis en 1589.

Au pied du château, découvrez l’église Saint-Nicolas, de style roman. Passez devant la fontaine de la place Louis XII, puis grimpez l’escalier Denis Papin pour une vue imprenable sur la ville. Admirez la majestueuse cathédrale Saint-Louis, au style gothique tardif et ses magnifiques vitraux. En contrebas de l’hôtel de ville, faites une halte dans le paisible jardin de l’Evêché. Classé « Jardin remarquable », cet écrin verdoyant recèle une collection impressionnante de rosiers aux teintes variées.

Au cours du 19ème siècle, grâce à l’essor du chemin de fer et de la machine à vapeur (inventée par le Blésois Denis Papin), la ville devient un centre industriel important. Certains vestiges témoignent aujourd'hui encore de cette époque triomphante. A l'instar de l’ancienne chocolaterie Poulain, fondée par Auguste Poulain, jeune confiseur blésois, en 1848. 

Statue équestre du roi Louis XII dans une niche de la façade du château royal de Blois. DR : Bianca Fazacas / Unsplash
Statue équestre du roi Louis XII dans une niche de la façade du château royal de Blois. DR : Bianca Fazacas / Unsplash
© Christophe Hay - Fleur de Loire
© Christophe Hay - Fleur de Loire

Dîner... Et repos bien mérité !

Retour à l'hôtel. Rassurez-vous : ce soir, vous n'aurez pas à aller bien loin pour savourer la délicieuse cuisine de Christophe Hay. Auréolé de deux étoiles MICHELIN (et Une Etoile Verte), le Christophe Hay - Fleur de Loire met un point d’honneur à mettre en avant les meilleurs produits du Val de Loire : poissons (exclusivement) de Loire, de son pêcheur attitré, légumes de son propre potager ou de maraîchers locaux, viande de son élevage de Wagyu, caviar osciètre de Sologne...

 © Christophe Hay - Fleur de Loire
© Christophe Hay - Fleur de Loire
© Fleur de Loire · Hôtel, Spa & Restaurants
© Fleur de Loire · Hôtel, Spa & Restaurants

Jour 2


Matin

A une vingtaine de minutes en voiture du centre-ville de Blois, posez vos bagages à l'hôtel Relais de Chambord, au... Château de Chambord ! Ancré sur le domaine, il fait face au château, séparé d’une simple pelouse et encadré d’un vaste parc à la faune et flore abondantes. C'est de son architecture remarquable que s'est inspiré le Disney La Belle et la Bête, tout en affinant le trait car la construction originale était trop somptueuse, même pour un conte fantastique.

Au 17e siècle, le bâtiment qu’occupe aujourd’hui le Relais n’était rien de plus qu’une demeure canine où logeaient les chiens de chasse du roi. Transformée depuis 2018 en petit hôtel de luxe, elle affiche un intérieur de style contemporain frais et léger, enduit d’une palette aux couleurs discrètes et de photographies géantes représentant la silhouette du château.

Vous pouvez louer un vélo à l'hôtel. Le parc de Chambord est traversé par « La Loire à Vélo » sur environ 6 kilomètres. Le domaine dispose au total de plus de 30 kilomètres de pistes cyclables. Compter 2h pour la visite. 

Le restaurant gastronomique du Relais de Chambord © Relais de Chambord
Le restaurant gastronomique du Relais de Chambord © Relais de Chambord
Restaurant Les Hauts de Loire © Romain Ricard
Restaurant Les Hauts de Loire © Romain Ricard

Déjeuner
Prenez le temps d'une pause bien méritée au Grand Saint-Michel. Aux beaux jours, sa terrasse avec vue inoubliable sur le mythique château de Chambord  offre un panorama enchanteur. On y déguste une cuisine bistronomique soignée, qui réserve une place de choix à la saison et aux produits de la région : aubergine du potager de Chambord rôtie ; poitrine de veau confite, salade de haricots verts aux fruits rouges et cresson ; tarte abricot au miel et sorbet au yaourt. 

A moins que vous ne préféreriez Le Rendez-vous des Gourmets (Bib gourmand). Ce dernier, chaleureuse table de campagne cornaquée par Didier Doreau met à l'honneur la gastronomie ligérienne : terrine de brochet à la Chambord, petit pâté de gibier servi chaud et jus réduit... En saison, le chef propose un remarquable travail du gibier (lièvre, chevreuil, cerf, sanglier...) qui assure à sa table une solide réputation dans les parages !

Château de Chambord - DR : Dorian Mongel / Unsplash
Château de Chambord - DR : Dorian Mongel / Unsplash

L'après-midi

Saviez-vous qu'à Chambord, le vigneron Henry Marionnet (propriétaire du domaine de la Charmoise, en Sologne) a fait renaître le vin de François 1er ? Depuis 2015, il supervise la production du vignoble oublié du Château de Chambord, où ont été plantés 14 hectares de vignes : pinot noir, sauvignon, orbois et romorantin. 

Ce dernier, cépage blanc originaire de Bourgogne, présente un grand intérêt. Le vigneron a replanté des sarments prélevés sur sa fameuse parcelle de romorantin pre-phylloxérique, l’une des plus vieilles vignes de France (1850). L'occasion unique de déguster une pure expression de romorantin franc de pied, yeux dans les yeux avec le Château de la Renaissance !


© Ezia
© Ezia

Dîner et nuit 

Nicolas Aubry, ex-chef exécutif de Christophe Hay, est désormais seul à bord de Ezia, l'ancien restaurant de son mentor. Cette salle moderne ménage une jolie vue sur la cuisine. Autour de menus uniques rythmés par les saisons et les produits du terroir ligérien, l’assiette, ciselée au cordeau, témoigne d’une cuisine fine et subtile qui sait faire preuve de beaucoup de personnalité

Alternative, le restaurant du Relais de Chambord, où la cuisine française et de saison de la cheffe Rita Silva saura aussi vous régaler. Et vous n'aurez pas à marcher longtemps pour retrouver votre lit et sombrer dans les bras de Morphée !

© Relais de Chambord
© Relais de Chambord

Jour 3


Le matin
Découvrez le Château de Cheverny (compter 1h30 pour la visite). Situé tout près de ceux de Chambord et de Blois, c'est le deuxième château privé le plus fréquenté de Loire (après Chenonceau). Et surtout le plus magnifiquement meublé !  Célèbre pour ses intérieurs richement décorés et sa collection d'objets d'art et de tapisseries, cette propriété seigneuriale appartenant à la même famille depuis plus de six siècles est classée aux monuments historiques. 

De style classique, il a été dessiné par Jacques Bougier, architecte d'une partie du château de Blois. Sa particularité ? Cheverny a été bâti en « pierre de Bourré », une pierre originaire d'un village de la Vallée du Cher, qui blanchit et durcit en vieillissant... D'où la blancheur immaculée des façades. La demeure a également inspiré au dessinateur belge Hergé le château de Moulinsart. Le Domaine de Cheverny et la Fondation Hergé se sont d'ailleurs associés pour y installer une exposition permanente, ouverte au public, sur le thème de Tintin. Un parc à l’anglaise et des jardins d’une superficie de près de 100 hectares entourent le château. Vous pouvez également vous y promener.


Déjeuner

Nous vous conseillons La Botte d'Asperges, bistrot contemporain sur la commune de Contres, ou La Croix Blanche, à Veuves (Bib gourmand). Dans cet ancien relais de poste on se régale avec la cuisine actuelle du chef Jean-François Beauduin, formé chez plusieurs tables étoilées. Une vraie gourmandise, qui n'exclut pas la finesse à l'image de ce pâté chaud de canard au foie-gras, émincé de choux de Bruxelles, sauce langoustine. Mention spéciale à l'agréable terrasse à l’ombre des mûriers.


L'après-midi

Faites une visite et dégustation au Domaine de Montcy (excellents Cour-Cheverny), ou au Domaine des Huards, avant d'enchaîner avec le Château de Chaumont-sur-Loire (compter 2h de visite avec le parc). 

Dîner

Foncez yeux fermés chez Les Hauts de Loire ou à La Vieille Tour, non loin de là. Dans le dernier, un étoilé abrité dans une vieille tour d'une maison du quinzième siècle, le jeune chef Alexis Letellier régale ses convives d'une cuisine actuelle bien troussée, réalisée avec de bons produits, teintée de notes asiatiques, et régulièrement réinventée au fil des saisons. Sa compagne Alice est de bon conseil pour le choix du vin. Sinon le restaurant Le Bois des Chambres est une autre valeur sûre. Et a l'avantage d'être aussi un hôtel !

Château de Cheverny - DR : Dorian Mongel / Unsplash
Château de Cheverny - DR : Dorian Mongel / Unsplash
© La Vieille Tour
© La Vieille Tour

Carnet d'adresses :


Blois

Hôtel, Spa et Restaurants Fleur de Loire (Christophe Hay) : 26 Quai Villebois Mareuil, 41000 Blois
Château royal de Blois : 6 Pl. du Château, 41000 Blois
Ancienne chocolaterie Poulain (usine de la Villette, ou Poulainville) : Rue de la Chocolaterie, 41000, Blois
Jardins de l’Evêché : 3 Ter Rue du Haut Bourg, 41000 Blois (accolés à l’Hôtel de Ville)
Cathédrale Saint-Louis : Place Saint-Louis, 41000 Blois
Escalier Denis Papin : 17 Rue Haute, 41000 Blois
Fontaine de la place Louis XII : 3 Pl. Louis XII, 41000 Blois
Eglise Saint-Nicolas : Rue Saint-Laumer, 41000 Blois
Restaurant Assa : 24 Av. du Maréchal Maunoury, 41000 Blois


Chambord :

Hôtel-Restaurant Relais de Chambord : Place Saint-Louis, 41250 Chambord
Château et parc de Chambord : Domaine national de Chambord, 41250 Chambord
Restaurant Ezia : 17 Rue de Chambord, 41350 Montlivault
Restaurant Le Grand Saint-Michel : Place Saint-Louis, 41250 Chambord
Restaurant Le Rendez-vous des Gourmets : 20 Rue Roger Brun, 41250 Bracieux
Domaine Marionnet Henry - Domaine de la Charmoise : La Charmoise, 41230 Soings-en-Sologne

Cheverny et Chaumont-sur-Loire  :

Restaurant Les Hauts de Loire : 79 Rue Gilbert Navard, 41150 Veuzain-sur-Loire
Restaurant La Vieille Tour : 7 Rue Nationale, 41120 Cellettes
Restaurant La Croix Blanche : 2 Av. de la Loire, 41150 Veuzain-sur-Loire
Restaurant La Botte d'Asperges : 52 Rue Pierre-Henri Mauger, 41700 Le Controis-en-Sologne
Château de Cheverny : Av. du Château, 41700 Cheverny

Domaine de Montcy : 22 Rte de Cheverny, 41120 Cormeray
Domaine des Huards : 30 VC des Huards, 41700 Cour-Cheverny
Château de Chaumont-sur-Loire : 41150 Chaumont-sur-Loire

Hôtel-restaurant Le Bois des Chambres :  328 Queneau, 41150 Chaumont-sur-Loire

Château de Chaumont - DR : AXP Photography / Unsplash
Château de Chaumont - DR : AXP Photography / Unsplash

Et si vous restez quelques jours de plus...

Ne ratez pas le Château de Chenonceau et son voisin le Château d'Azay-le-Rideau (à 40 minutes en voiture l'un de l'autre). Autres vieilles pierres valant le détour : le Château d'Angers et celui de Brissac (à 19 minutes en voiture l'un de l'autre). Mais aussi ces deux pépites, distantes l'une et l'autre d'environ 1h de voiture : le Château (et les jardins) de Villandry, et le Château de Valençay.

Le Château d'Azay-le-Rideau - DR: AXP Photography / Unsplash
Le Château d'Azay-le-Rideau - DR: AXP Photography / Unsplash

Photo de Une : le Château de Chambord - DR : Dorian Mongel / Unsplash

Voyage

Articles qui pourraient vous intéresser