Votre avis
Restaurants 1 minute 30 juin 2021

Nos 5 conseils pour déjeuner pendant le Festival de Cannes

Annulé l’année dernière en raison de la pandémie, le 74e Festival de Cannes aura lieu cette année du 6 au 17 juillet. Voici une sélection de 5 restaurants où se faire plaisir tranquillement entre deux montées des marches.

Côte d'Azur GuideMICHELINFrance Restaurants

La Table du chef
Dans un quartier résidentiel chic en retrait de la rue d'Antibes, le chef Omar Nimaga et son associé Romain Avesque accueillent dans une petite salle avec un menu à 30 € le midi (avec choix) et un menu surprise le soir à 48 € sans choix (poisson et viande, 4 plats). Le chef exécute une cuisine traditionnelle qu'il a apprise dans de belles maisons étoilées, notamment chez Guy Savoy. Les assaisonnements sont soignés, et le jus au naturel qui nappe l’agneau d'Écosse, purée de pomme de terre, jus au naturel est digne d’éloge.

La terrasse de la Table du chef © La Table du chef
La terrasse de la Table du chef © La Table du chef

Table 22 par Noël Mantel
Une vieille institution, une valeur sûre, dans un quartier touristique, à deux pas du marché Forville où le chef Noël Mantel achète une partie de ses produits. Il cuisine dans l’air du temps, avec bonhommie et gourmandise : maquereau à la flamme, tomate cœur de bœuf et moutarde citron vert-gingembre ; saint-pierre, légumes vert et sauce bourride ; tartelette amandes fraises, crème vanille, sorbet fraise. Belle carte des vins – et notamment pour les amateurs, des rosés millésimes 2019 toujours disponibles…

L’Affable
Juste derrière les palaces, voici une autre institution, fréquentée uniquement par des Cannois. On y retrouve avec plaisir la même équipe, en place ici depuis des années, un maître d’hôtel affable, ancien du Négresco, une patronne heureuse d'accueillir à nouveau ses clients fidèles (dont beaucoup de retraités locaux) ; le chef Jean-Paul Battaglia mitonne une popote réjouissante, une cuisine sans chichi droit dans l'esprit provençal traditionnel : beignets de fleurs de courgettes ; aïoli de morue, petits légumes vapeur ; soufflé au Grand Marnier, classique de la maison. Et pas besoin d’être un golden senior : menu à 30€ le midi et à 48€ le soir.

Bistrot des Anges
Au Cannet, Bruno Oger (deux étoiles à Villa Archange) a créé ce bistrot, sorte de brasserie moderne, qui remporte en cette période un franc succès, toutes générations confondues ! il y a déjà une terrasse d’enfer, dans ce bistrot des anges. Il y a ensuite cette cuisine nickel, où tout est bon et bien fait : brandade froide aux légumes croquants, sauce rouille ; cabillaud rôti, riz citronnelle et pignons torréfiés ; un très beau chariot des douceurs signé Maxime Simonot. Il y a enfin un grand parking à proximité, atout inestimable pendant le Festival de Cannes.

Le pâté en croûte « grande tradition » du Bistrot Saint-Sauveur © Michelin
Le pâté en croûte « grande tradition » du Bistrot Saint-Sauveur © Michelin

Bistrot St-Sauveur
Bienvenue dans l'univers de Claude Sutter, chef qui a acquis sa renommée en Alsace avant de traverser la France pour s'installer dans cette petite ruelle du Cannet. Une aubaine que cette adresse sérieuse où l’on se régale de plats classiques et généreux : pâté en croûte « grande tradition », salade du marché ; andouillette grillée AAAAA « Maison Thierry », sauce à la moutarde, pommes frites. Au dessert, même la pêche melba est réalisée dans les règles !

Restaurants

Articles qui pourraient vous intéresser

Suivez le Guide MICHELIN sur les réseaux sociaux