Votre avis
Reportages 1 minute 18 mai 2021

Confessions de l’inspecteur MICHELIN : demandez après notre badge

Les inspecteurs du Guide MICHELIN sont entourés de mystère. L'anonymat est dans leur ADN. Mais, avec cette rubrique, ils veulent vous donner un aperçu de leur monde. C'est pourquoi ils sont heureux d'expliquer comment reconnaître un vrai inspecteur.

Confessions Inspecteurs Amsterdam

On vous emmène sur une terrasse ensoleillée à Amsterdam, où un inspecteur prenait un bon déjeuner la semaine dernière. « L'une des tables était occupée par un homme d'affaires français qui ne semblait pas être satisfait du serveur. Il a montré son mécontentement lorsqu'il est allé demander l'addition car il devait partir d'urgence. Tout en exprimant son mécontentement, il a prononcé les mots : ‘I work for Michelin’. »

« Ma surprise était grande. Est-ce que quelqu'un ose vraiment mentir comme ça ? Car, que ce soit clair : cet homme n'est pas un collègue. Après quelques hésitations, j'ai interpelé discrètement l'homme. Il déclarait solennellement qu'il était un collègue inspecteur. Plein de conviction. Il affirmait résolument qu'il travaillait en France en tant qu'inspecteur freelance. Des mensonges, bien sûr. Ma longue carrière m'a appris que cela n'a jamais été le cas. Et ne le sera jamais ! »

Mais que pouvez-vous y faire en tant que restaurateur ? Comment savoir si la personne en face de vous est un inspecteur ou non ? Eh bien, faites comme notre collègue : demandez après son badge Michelin. Un badge que seuls les inspecteurs portent. Tout véritable inspecteur sortira le badge immédiatement lorsque vous le lui demanderez. Et sachez aussi qu'un inspecteur n'exprimera jamais son mécontentement, comme ça. Et certainement pas d'une manière irrespectueuse. Donc, si quelqu'un prétend être un inspecteur du Guide MICHELIN et que vous avez des doutes, demandez-lui simplement après son badge.

Reportages

Articles qui pourraient vous intéresser

Recevez les dernières nouveautés et les bons plans du Guide MICHELIN

Je m'abonne à la newsletter

Suivez le Guide MICHELIN sur les réseaux sociaux