Votre avis
Actualités 1 minute 08 juin 2020

Vous nous avez manqué

86 jours. Voilà le temps durant lequel nos restaurants belges nous ont manqué. Pendant ce temps, nous avons cuisiné et travaillé dans le potager, mais nous avons surtout attendu la réouverture de la restauration avec impatience. Vous nous avez manqué.

MICHELIN Guide Belgium & Luxembourg Bib Gourmand Michelin star

Un tourbillon d'émotions. On ne peut pas décrire autrement la façon dont nos chefs belges vivent cette période qui a commencé le 13 mars. De la frustration. De la peur. Du doute. Mais aussi de l'entrepreneuriat. Ils ont fait preuve de résilience et beaucoup sont restés proche de leurs convives grâce au service traiteur. Leur soutien a fait du bien. À partir d'aujourd'hui, nous pouvons enfin nous regarder dans les yeux, avec la distance nécessaire, bien sûr !

Notre liste de souhaits pour les semaines et les mois à venir est déjà bien remplie. On se fera un grand plaisir de goûter l'anguille au vert du Siphon et la raie aux câpres de La Belle Maraîchère. À nouveau savourer une cuisine asiatique au 5 Flavors Mmei avec un wok de homard ou du massaman chez Appel Thaï. Nous avons hâte de revoir Luigi Ciciriello préparer son carpaccio de bœuf dans la salle de La Truffe Noire. Et à quoi ressemblera La Villa Lorraine sous Yves Mattagne ?

“Nous voulons nous évader un moment devant la cascade de L’Eau Vive et la vue panoramique de La Plage d’Amée.”

Direction Bozar Restaurant pour une pithivier de canard, une côte à l’os chez Carcasse ou un savarin d’agneau chez Mon Fou de Mari. Où l’on se fera un plaisir de découvrir les plats végétariens de Tero, avec ses tapas, et les préparations végétales inventives de Seppe Nobels au Graanmarkt 13.
Nous voulons voir à nouveau la mer du Nord et redécouvrir la beauté des Ardennes. Manger de la truite À la Truite Argentée, s’évader un moment devant la cascade de L’Eau Vive et la vue panoramique de La Plage d’Amée. Boire une Chimay fraîche sur la terrasse de la Ferme des 4 Saisons et se laisser surprendre par la vaste cave à vin du Pilori. Et, oh oui, maintenant que la saison approche : manger des maatjes au Père et Mère !

La période va-t-elle être facile pour les restaurants ? Non certes. Nous en sommes conscients. Mais les chefs sont résistants, ils feront tout leur possible pour surmonter cette crise et en sortir plus forts. Nous avons hâte de découvrir tout cela en première ligne. Enfin.

Actualités

Articles qui pourraient vous intéresser

Recevez les dernières nouveautés et les bons plans du Guide MICHELIN
Je m'abonne à la newsletter
Suivez le Guide MICHELIN sur les réseaux sociaux